Les acteurs du projet: le maître d’ouvrage

Par
dans Acteurs du projet

Créer un quartier “dynamique et attractif” : interview avec la société PATRIMONIUM, qui occupe le rôle-clé de maître d’ouvrage dans le cadre du projet OASSIS.

En quelques mots, qui êtes-vous?
Patrimonium: Nous sommes une société suisse, active dans la gestion de produits alternatifs, principalement dans le segment des placements immobiliers, mais aussi dans le financement des PME, avec des investissements en Private Debt et en Private Equity, et de l’Infrastructure.

Quel est votre rôle par rapport au projet OASSIS ?
P: Le rôle de maître d’ouvrage nous mène à travailler et à collaborer avec beaucoup d’intervenants sans qui le quartier d’OASSIS ne verrait pas le jour. Chaque étape est cruciale et il est important de s’intéresser aux besoins de chaque intervenant afin de matérialiser le projet. Notre rôle est également de tout mettre en œuvre afin de créer un quartier dynamique et attractif pour les futurs utilisateurs. Il est prévu de rendre ce quartier totalement autonome, que ce soit pour ceux qui y établiront une activité commerciale et leurs clients ou pour ceux qui y élirons leur domicile.

Quels sont, selon vous, les principaux atouts de ce futur quartier?
P: Il y a beaucoup d’éléments à mettre en avant et la localisation, aux portes de Lausanne et d’accès facile et proche de tout, la fréquentation et les diversités recherchées en font partie. Les jardins apporteront de la fraicheur dans un lieu urbain et une atmosphère propice à une mixité générationnelle.
Nous pensons que de pouvoir s’établir dès le début dans le développement d’un quartier permet d’y projeter une activité commerciale à long terme. La possibilité de fidéliser les nouveaux résidents et utilisateurs s’y prête de manière idéale. A l’antipode d’une cité dortoir, la conception du quartier OASSIS se base sur la mixité et la qualité que combinent attractivité commerciale et une excellente qualité résidentielle.

Quels sont (ou ont été) les défis majeurs dans un projet de cette envergure?
P: Les contraintes, administratives, conceptuelles, de réalisation ou financières font partie de notre quotidien. Nous devons les gérer, prendre des décisions et avancer tout en gardant à l’esprit le but à atteindre. Nous devons à chaque moment pouvoir nous projeter dans la finalité opérationnelle d’OASSIS.
Entre juin 2014 et mai 2015, la municipalité de Crissier, le canton de Vaud et le public, par le biais de l’enquête publique, ont donné leur accord sur le règlement du plan de quartier. En janvier 2015, une charte de qualité a été signée par la commune de Crissier, les architectes de Bauart et KCAP et nous-mêmes en tant que maître d’ouvrage. Nous sommes engagés à apporter un nouvel élément à Crissier, un quartier conçu selon les dernières exigences en matière d’urbanisme et qui se veut dynamique et de qualité.


www.patrimonium.ch